Libriszone

Terminologie: la bibliographie

Vers la linguistique

- Barthes (Roland), L'aventure sémiologique, Points, Essais, Éditions du Seuil, Paris, 1985, 359 p. Une bonne mise au point sur les acquis de la linguistique au XXe siècle, avec un résumé des grandes théories importantes pour la sémiotique.

- Coquet (Jean-Claude), Petitot (Jean), L'objet sens et réalité, Langages, n° 103, Larousse, Paris, 1991, 127 p.
Les linguistes parlent peu de l'objet, mais ceux-là oui.

- Cornu (Gérard), Linguistique juridique, Domat droit privé, Montchrestien, Paris, 1990, 412 p. Une bonne approche du parler des gens de robes...

- Cruse (D.A.), Lexical Semantics, Cambridge Texbooks in linguistics, 1986, 310 p.
Une belle approche de l'école anglaise de sémantique : pragmatique et décapante.

- Eurin Balmet (Simone), Henao de Legge (Martine), Pratiques du français scientifique, Hachette/AUPELF, UREF, col. Universités francophones, Paris, 1992, 251 p.
La terminologie est prise dans les discours spécialisés : à ne pas oublier.

- Godel (Robert), Les sources manuscrites du cours de linguistique générale de F. de Saussure, Librairie E. Droz, Genève, Librairie Minard, Paris, 1957, 282 p.
Ou comment relire Saussure ou du moins ce qu'on dit qu'il disait...

- Gentilhomme (Yves), "L'éclatement du signifié dans les discours technoscientifiques", Cahiers de lexicologie, n° 64, Paris, 1994-1, pp. 5-35. Une démonstration intéressante, faite par un grand scientifique, de la dissociation entre signifié et concept à laquelle mène la pratique terminologique.

- Greimas (Algirdas Julien), Sémantique structurale, Puf, 1986, 262 p.
Une sémantique qui s'adapte relativement bien à l'analyse des phénomènes linguistiques que met en lumière la terminologie.

- Greimas (Algirdas Julien), Courtès (Joseph), Sémiotique, Dictionnaire raisonné de la théorie du langage, col. Hachette Université Linguistique, Hachette Supérieur, Paris, 1993, 454 p.
Pour qui ne se retrouve pas toujours dans la terminologie linguistique...

- Hjelmslev (Louis), Prolégomènes à une théorie du langage, Les Éditions de Minuit, Paris, 1971, 231p. L'un des plus importants traités de linguistique du Xxe siècle, avec nombre de développements sur la correspondance entre langues.

- Hjelmslev (Louis), Le langage, Gallimard, col. Folio essais, Paris, 1991, 201 p. (réédition de la traduction française de 1966, Les Éditions de Minuit). Une approche simple de grandes problématiques de la linguistique.

- Kleiber (Georges), La sémantique du prototype Catégories et sens lexical, PUF, Paris, 1990, 199 p.
Du fait que nos catégories sont plus ou moins floues et flexibles...

- Kleiber (Georges), "Sens, référence et existence : que faire de l'extralinguistique ?", in Langages, n° 127, Larousse, septembre 1997, pp. 9-37. Une bonne et courageuse approche de la langue en rapport avec son extérieur.

- Lyons (John), Linguistique générale, Larousse, Paris, 1970, 382 p.
Un panorama général sur la linguistique. Une approche intéressante pour la terminologie sur les questions notamment d'hyponymie et d' hyperonymie.

- Martin (Robert), Inférence, antonymie et paraphrase, Bibliothèque française et romane, Librairie C. Klincksieck, Paris, 1976, 174 p.
De subtiles et remarquables analyses sur certains points de la structuration des vocabulaires.

- Martinet (André), Syntaxe générale, Armand Colin, Collection U, Paris, 1985, 265p. Présentation générale du fonctionnalisme, théorie puissante pour la description de la structuration des termes dans les langues.

- Martinet (André), Éléments de linguistique générale, Armand Colin, Paris, 198O,
221 p. L'ouvrage de base du fonctionnalisme.

- Martinet (André), "L'expérience et la mise en mots", Significations Essais en l'honneur d'Henry Schogt, recueillis par Parth Bhatt, Canadian Scholar's Press, Toronto, 1997, pp. 461-465.

- Milner (Jean-Claude), De la syntaxe à l'interprétation, col. Travaux linguistiques, Éditions du Seuil, Paris, 1978, 402 p.
Un livre profond qui aborde quantité de questions linguistiques.

- Mounin (Georges), Les problèmes théoriques de la traduction, Bibliothèque des idées, Éditions Gallimard, NRF, Paris, 1963, 296 p.
Un grand ouvrage un peu oublié et décrié. Mais des pages souvent très actuelles encore sur les questions de découpage du monde par les langues. Un grand classique donc, qui stimule encore.

- Mounin (Georges), Ferdinand de Saussure, col. Philosophes de tous les temps, Éditions Seghers, Paris, 1968, 188 p.
Une bonne introduction à Ferdinand de Saussure, grand initiateur de la linguistique.

- Mounin (Georges), Clefs pour la linguistique, Seghers, 1968, 166 p.
Une bonne introduction à la linguistique générale et aux différentes questions qui s'y rattachent.

- Pottier (Bernard), Théorie et analyse en linguistique, col. Hachette Supérieur, Hachette, Paris, 1992, 240 p.
Une remarquable leçon de méthodologie en linguistique.

- Praxiling, Cahiers de praxématique, Linguistique et représentation(s), Université de Montpellier III, n° 31, 1998, 221 p.
De l'importance de la représentation dans les langues.

- Rey-Debove, La linguistique du signe Une approche sémiotique du langage, Armand Colin, Paris, 1998, 302 p.
Des analyses très fines, notamment sur la structure du signe et sur les questions de référent.

- Saussure (Ferdinand de), Cours de linguistique générale, col. Bibliothèque scientifique Payot, Éditions Payot, Paris, 1994, (reprise de l'édition de 1972 établie par Tullio de Mauro), 520 p.
Tout commence par là, ou à peu près ...

- Siblot (Paul) (éd.), Langue, praxis et production de sens, Langages, n° 127, Larousse, septembre 1997, 124 p.
Un recueil remarquable sur le rapport des langues aux objets.

Retour Sommaire ]


[ Auto-édition: éditer un livre ] [ LibrisZone ]

© Jouve 2004 - Charte LibrisZone.com - Conditions generales d'accès