Libriszone

Biographie et Bibliographie

Alexandre Dumas
(1802 -1870)

Cette biographie vous est proposée par alalettre.com, site dédié à la littérature et partenaire de LibrisZone.


« Le nom d'Alexandre Dumas est plus que français, il est européen ; il est plus qu'européen, il est universel. Alexandre Dumas est un de ces hommes qu'on pourrait appeler les semeurs de civilisation ; il assainit et améliore les esprits ; il féconde les âmes, les cerveaux, les intelligences ; il crée la soif de lire ; il creuse le coeur humain et il l'ensemence. Ce qu'il sème, c'est l'idée française - cette idée française qui contient une quantité d'humanité telle que, partout où elle pénètre, elle produit le progrès. De tous ses ouvrages, si multiples, si variés, si vivants, si charmants, si puissants, sort l'espèce de lumière propre à la France. Rien ne lui a manqué : ni le combat, qui est le devoir ; ni la victoire, qui est le bonheur... »

Victor Hugo

> Biographie
> Bibliographie

Alexandre Dumas, de son vrai nom Alexandre Davy de la Pailleterie est né à Villers-Cotterêts en 1802. La mort prématurée de son père, le général Dumas (1762-1806), le prive de la possibilité de faire des études supérieures. Obligé de travailler dès son plus jeune âge - il débute comme clerc de notaire - Alexandre Dumas tente sa chance à Paris en 1822 . Il a alors vingt ans . Sa "belle plume" lui vaut d'être embauché dans les bureaux du duc d'Orléans. Il commence par publier quelques chroniques dans la presse.

A partir de 1825, il écrit, en collaboration avec Adolphe de Leuven, des vaudevilles. Ceux-ci ne seront pas représentés. Alexandre Dumas s'essaye alors à des poèmes qu'il parvient à publier. Il rencontre des comédiens dont le tragédien Talma, qui l'encourage. Il découvre aussi le théâtre de Shakespeare à l'occasion d'une tournée en France de comédiens anglais. Il fréquente alors un groupe de jeunes écrivains animés par Charles Nodier.

En 1828, Alexandre Dumas propose à la Comédie-Française, Christine, une tragédie en vers. La pièce sera présentée au comité de lecture mais ne sera pas jouée, en raison de la concurrence d'autres pièces traitant le même sujet.

En 1829, Alexandre Dumas connaît un immense succès avec Henri III et sa cour, un drame historique, créé à Comédie-Française. La pièce vaut à Dumas de devenir l'une des figures de proue du théâtre romantique. Elle lui permet également d'acquérir argent et notoriété.

Il écrit alors de nombreuses pièces, dont Antony (1831), La Tour de Nesle (1832), le Mari de la veuve (1832), Kean ou Désordre et Génie (1836), Caligula (1837).

Puis Alexandre Dumas, tout en continuant à produire des pièces de théâtre, se met à écrire des chroniques historiques, des souvenirs de voyage et des romans. Homme de théâtre dans l'âme, Dumas gardera dans ses romans le sens de la mise en scène et le goût des "coups de théâtre". Il collabore avec plusieurs auteurs dont notamment Auguste Maquet, qu'il rencontre en 1838. Ce jeune professeur d'histoire l'aidera à écrire ses premiers romans. A partir d'un canevas élaboré par Auguste Maquet ou en commun, Dumas y apporte son talent romanesque : il développe le récit en y ajoutant personnages secondaires et dialogues. A partir de 1840, sa production "s'emballe" : Dumas publiera en tout près de quatre-vingt romans. C'est dans les années quarante qu'il écrit, en collaboration avec Auguste Maquet, ses grands romans historiques , notamment la trilogie des Mousquetaires : Les Trois mousquetaires (1844), Vingt ans après (1845), le Vicomte de Bragelonne (1848), le cycle de la Reine Margot (1847), et le célèbre Comte de Monte-Cristo (1845).

Très impliqué dans son siècle, Dumas est également un grand voyageur, il s'essaie à la politique (il prend part à la révolution de juillet 1830, il se présente aux élections en 1848, rejoint Garibaldi en Italie en 1860), crée un théâtre ( il fonde le Théâtre Historique qu'il dirige de 1847 à 1851) , édite des journaux, fait construire un château... Malheureusement sa folie des grandeurs et sa grande prodigalité lui valent de connaître des faillites retentissantes et l'obligent à courir après cet argent qu'il dépense aussitôt gagné. "Aventures amoureuses, procès, voyages alimentent la publication de ses pittoresques Mémoires et de ses Impressions de voyage".

Il meurt en 1870, chez son fils, Alexandre Dumas fils, auteur célèbre de la Dame aux camélias.

Aurore Boréale

BIOGRAPHIE

1802 : Alexandre Dumas est né le 24 juillet à Villers-Cotterêts, dans l'Aisne.
Il est le fils du général républicain Thomas Alexandre Dumas-Davy de La Pailleterie et d'Elisabeth Labouret.
Son père Thomas Alexandre Dumas, né en 1762 à Saint Domingue, était le fils naturel d'Antoine Alexandre Davy, marquis de la Pailleterie (1710-1786) et d'une esclave noire, Marie-Zézette Dumas, morte en 1772.

1806 : Mort de son père le 26 février. La mère d'Alexandre Dumas ne bénéficia d'aucune pension . Elle obtiendra cependant en 1816 un bureau de tabac.

1811 : Alexandre Dumas est élève à l'école de Villers-Cotterêts que dirige l'abbé Grégoire. Il y restera jusqu'en 1813.

1817 : Alexandre Dumas devient clerc de notaire, à Villers-Cotterêts dans l'étude de Me Mennesson.
Il se montre plus motivé par la pratique de la chasse que par l'étude du droit.

1819 : Dumas fait la connaissance d'Adolphe de Leuven qui l'initie à la poésie moderne
Dumas et Adolphe de Leuven écrivent ensemble plusieurs pièces de théâtre.

1822 : Alexandre Dumas quitte l'étude Me Mennesson pour travailler dans une autre étude notariale.
En Novembre, il se rend pour la première fois à Paris en compagnie d'Adolphe de Leuven. Il fait la connaissance de l'acteur Talma

1823: Alexandre Dumas s'installe à Paris. Grâce aux recommandations de l'un de ses cousins et du Général de Foy, député de l'Aisne, il parvient à se faire engager chez le duc d'Orléans. Il y fait la connaissance d'Hippolyte Lassagne, journaliste et auteur de théâtre. Grâce à lui, il découvre la vie littéraire parisienne.
Dumas s'installe dans une chambre qu'il a louée, 1 Place des Italiens (actuellement Place Boieldieu). Il devient l'amant de sa voisine de palier, la lingère Catherine Labay (1793-1868)

1824 : Naissance en juillet d'Alexandre Dumas fils, fruit de la liaison de
Dumas avec Catherine Labay. Alexandre Dumas ne le reconnaîtra qu'en 1831

1825 : En septembre, première représentation de la pièce La chasse et l'amour, vaudeville en 1 acte que Dumas a écrit en collaboration avec Adolphe de Leuven.

1826
: En novembre, première représentation à la Porte Saint-Martin de la Noce et l'Enterrement, vaudeville en 3 actes que Dumas a écrit en collaboration avec Lassagne et Gustave. Cette pièce connaît un certain succès.


1827 : Dumas assiste aux représentations d'une troupe anglaise venue à Paris jouer des pièces de Shakespeare. Les acteurs Kean et Harriet Smithson font partie de cette troupe. Alexandre Dumas devient l'amant de Mélanie Waldor (1796-1872), femme de lettres.

1828 : Grâce aux recommandations de Charles Nodier, Dumas est reçu par le baron Taylor à la Comédie Française. Il lui lit, Christine, une tragédie en vers qu'il vient d'écrire. La pièce sera présentée au comité de lecture mais ne sera pas jouée, d'autres pièces concurrentes abordant le même sujet.
Alexandre Dumas écrit en quelques semaines une nouvelle tragédie : Henri III et sa cour . Cette pièce sera lue chez Mélanie Waldor et à la Comédie Française.

1829 : En février, représentation à la Comédie Française de Henri III et sa cour. La pièce connaît un grand succès et vaut à Dumas de devenir l'une des figures de proue du théâtre romantique.
Grâce à son ami Charles Nodier, Dumas rencontre Victor Hugo. Leur amitié sera orageuse.
Dumas devient bibliothécaire du duc d'Orléans.
La mère de Dumas subit une attaque d'apoplexie. Elle restera paralysée jusqu'à sa mort en 1838.
Alexandre Dumas retravaille sa pièce Christine.

1830 : En février, Dumas assiste à la première d'Hernani, la pièce de Victor Hugo.
Fin mars, première de Christine au théâtre de l'Odéon.
Dumas prend part à la révolution de juillet 1830. Déçu de n'être pas nommé Ministre, le père de son protecteur étant devenu roi de France, Dumas démissionnera l'année suivante de ses fonctions de bibliothécaire.

1831 : En janvier première de Napoléon à l'Odéon. Cette pièce sera un échec.
Naissance le 5 mars de Marie-Alexandrine, fille de Dumas et de Bell Krelsamer. Alexandre Dumas la reconnaît et reconnaît cette même année son premier fils (Alexandre Dumas fils, fruit de sa liaison avec Catherine Labay)
En mai, création au théâtre de la Porte Saint-Martin, d'Antony, drame en 5 actes interprété par Marie Dorval et Bocage : l'amour impossible d'Adèle et d'Antony. C'est un triomphe : "le plus grand événement littéraire de son temps" indique Maxime du Camp.

1832 : En mai, à la porte Saint-Martin, première de La Tour de Nesle, pièce écrite en collaboration avec Fréderic Gaillardet. La pièce connaît un immense succès, mais la collaboration entre les deux auteurs déclenche une vive polémique, un procès et même un duel. Gaillardet reconnaîtra en 1861 le rôle capital de Dumas dans l'écriture de cette pièce.
En septembre, Dumas se rend en Suisse. Il rencontre Chateaubriand à Lucerne.

1834 : Alexandre Dumas publie ses premières Impressions de Voyage (en Suisse). Il publiera tout au long de sa vie plusieurs récits de voyage.

1835 : Il voyage en Italie avec Ida Ferrier
Publication de Souvenirs d'Antony et d'Isabel de Bavière

1836 : Création de Kean. L'acteur Fréderick Lemaître tient l'un des principaux rôles.
Dumas entame une collaboration avec la Revue de Paris . Celle-ci durera jusqu'en 1844

1837 : Dumas est nommé chevalier de la Légion d'Honneur.
Sa pièce Caligula, qui sera créée à la Comédie Française avec Ida Ferrier, connaît un échec retentissant.

1838 : Dumas publie son premier roman, Le Capitaine Paul, en feuilleton sans la revue le Siècle. En Août, mort de sa mère.
Dumas voyage en Belgique (Bruxelles) et en Allemagne. Il retrouve Gérard de Nerval en Allemagne et visite avec lui la Rhénanie.
En décembre, Gérard de Nerval présente Auguste Maquet à Dumas. Ce jeune professeur d'histoire aidera Dumas à écrire ses premiers romans. A partir d'un canevas élaboré par Auguste Maquet ou en commun, Dumas y apporte son talent romanesque : il développe le récit en y ajoutant personnages secondaires et dialogues.

1839 : Dumas connaît son plus gros succès de théâtre avec Mademoiselle de Belle-Isle, qui est créé à la Comédie française.
Quatre cents représentations seront données de 1839 à 1844

1840 : Publication de : Napoléon, Othon Larcher, Les Stuarts, Maître Adam Le calabrais.
En février, Dumas épouse l'actrice Ida Ferrier. Ils s'installent éjournent à Florence, en Italie.

1841 : Publication de Praxède, Nouvelles Impressions de Voyage (Midi de la France), Souvenirs de voyage - Une année à Florence.

1842 : Publication de : Le Chevalier d'Harmental . Dumas connaît son premier succès de romancier .
En juin, il effectue une croisière avec le prince Napoléon. Il visite la Corse, l'Ile d'Elbe, et l'Ile de Monte-Cristo. En juillet Dumas retourne à Florence. En Septembre, Dumas rentre à Paris. Ida Ferrier, elle, reste à Florence.

1843 : Publication de Le Corricolo (Impressions de Voyage)
En juin, Dumas emprunte à la Bibliothèque municipale les Mémoires de d'Artagnan.
Le 25 juillet, Première à La Comédie Française, des Demoiselles de Saint-Cyr que Dumas a écrit en collaboration avec Leuven et Brunswick. Ensemble, ils écrivent également Louise Bernard (première à La Porte Saint-Martin en Novembre) et Laird de Dumbicky (Première à l'Odéon, en décembre). Dumas décide de s'installer à Saint-Germain en Laye. Il conserve toutefois son domicile au 109 Rue Richelieu à Paris.

1844 : Dumas publie Les trois Mousquetaires, le récit des aventures de d'Artagnan, Athos, Porthos et Aramis, unis par leur devise " Un pour Tous, tous pour un". Auguste Maquet a collaboré à ce travail, mais Alexandre Dumas signe seul ce roman.
Dumas achète un terrain à Port-Marly et fait bâtir le Château Monte-Cristo, un château de style composite, à la fois Renaissance, baroque et gothique.

1845 : Dumas publie Vingt ans après (avec les personnages des Mousquetaires), Le comte de Monte-Cristo, Une fille du régent, et La reine Margot (toujours en collaboration avec Auguste Maquet).
En février Eugène de Mirecourt publie son pamphlet : Fabrique de Romans, Maison Alexandre Dumas et compagnie. Alexandre Dumas proteste officiellement auprès de la Société des Gens de lettres et porte plainte au tribunal. En Mai, Alexandre Dumas obtiendra la condamnation de Mirecourt en correctionnelle.

1846 : Dumas publie La dame de Monsoreau, Le bâtard de Mauléon, Joseph Balsamo, Les Deux Diane.
Il fait construire son propre théâtre qu'il baptise le Théâtre-Historique. Le théâtre sera inauguré en 1847 et accueillera les pièces de plusieurs auteurs européens : Shakespeare, Goethe, Calderon, Schiller....
Malheureusement, le théâtre fera faillite en 1850. Ruiné Dumas sera obligé de vendre aux enchères le Château Monte-Cristo .
En Octobre, Dumas voyage en Espagne (il assiste au mariage du Duc de Montpensier avec l'infante Marie-Louise). Puis il se rend en Afrique du Nord en novembre : Tanger, Tetouan, Oran, Alger, Blida, Tunis...

1847 : Dumas inaugure son Théâtre Historique en février avec la Reine Margot
En juillet, il inaugure son château de Monte-Cristo, à Port-Marly. Plus de 600 invités sont conviés à cette fête.
Publication de Impressions de voyage, De Paris à Cadix, et Les Quarante-Cinq .

1848 : Dumas publie Le Vicomte de Bragelonne
En février, le tribunal prononce la séparation de biens des époux Dumas. Ida Ferrier obtient une pension de 6000 F.
Maquet attaque Dumas en justice pour comptes en retard et pour recouvrer sa propriété sur les livres écrits en commun. Les deux auteurs trouvent un accord. Maquet cède tous ses droits sur les romans écrits avec Dumas moyennant la somme de 145 200 F payables en onze ans. Dumas participe à la Révolution de 1848 et tente en vain de se faire élire député.
Alexandre Dumas fils publie son roman La dame aux camélias

1849 : Publication de : Le collier de la reine, Les mille et un fantômes
Vente aux enchères du Château de Monte-Cristo.

1850 : Dumas est poursuivi pour dettes. Le Théâtre Historique fait faillite et Dumas doit le fermer en octobre.
Publication de La tulipe noire, La femme au collier de velours, Le trou de l'Enfer, La Colombe.

1851 : Les poursuites contre Dumas s'intensifient : il profite du coup d'état de décembre pour fuir à Bruxelles et échapper aux 150 créanciers qui le poursuivent. Il y retrouve beaucoup d'opposants à Napoléon III, dont Victor Hugo.
Publication de : Le Drame de Quatre Vingt Treize, Ange Pitou, Olympe de Clèves.
En décembre, La Presse commence la publication de ses Mémoires.

1852 : Première représentation théâtrale triomphale de La dame aux camélias de Dumas fils. Cette période de succès pour Dumas Fils coïncide avec les premiers graves échecs d'Alexandre Dumas père.
En juillet Dumas accompagne Victor Hugo jusque Anvers. Ce dernier s'embarque alors pour Jersey.

1853 : Publication de : La comtesse de Charny, Le Pasteur d'Ashbourne, Isaac Laquedem, Ingénue.
Dumas alterne séjours à Bruxelles et à Paris, et négocie au mieux le règlement de sa faillite.
Dumas fonde un quotidien : Le Mousquetaire. Ce journal paraîtra jusqu'en 1857

1854
: Publication de : La jeunesse de Pierrot, Une vie artiste, Catherine Blum, Saphir, Vie et Aventures de la princesse de Monaco, Les mohicans de Paris, Souvenirs de 1830 à 1842.
Sa pièce, La Jeunesse de Louis XIV est jouée au Vaudeville de Bruxelles.
En Octobre, Dumas quitte Bruxelles et se réinstalle rue d'Amsterdam à Paris. Il y restera jusqu'en 1861.
Dumas s'estimant lésé par le Journal Le Siècle soumet le différend devant les tribunaux.

1855 : Publication de : La dernière année de Marie Dorval; Salvator; Marie Giovanni, journal d'une parisienne; Le page du duc de Savoie.

1856 : Publication de : Madame du Deffand, Les compagnons de Jéhu.

1857 : Publication de : L'Homme aux contes, Charles Le Téméraire, Le Meneur de Loups, La Dame de Volupté
Dumas rend visite à Victor Hugo, en exil à Guernesey. Voyages en Angleterre et en Allemagne.
Parution du dernier numéro du quotidien Le Mousquetaire. Lancement de l'hebdomadaire Le Monte-Cristo qui paraîtra jusqu'en 1860.

1858 : En juin Dumas part en voyage en Russie, sur l'invitation d'un comte russe. Il se rendra à Saint-Pétersbourg, Moscou, Astrakan et dans le Caucase. Il rentrera en France en mars 1859. Publication de Les louves de Machecoul,

1859 : Publication de : de Paris à Astrakan, le Caucase, Jane, Mémoires d'un policeman, Histoire d'un cabanon et d'un chalet.

1860 : Dumas part pour l'Italie avec Emilie Cordier. Il y restera jusqu'en 1864, ne revenant, pendant ces quatre années, que de façon épisodique en France.
Dumas rencontre Garibaldi en Sicile. Il lui apporte son aide en se rendant à Marseille afin de lui acheter des fusils. Victorieux, Garibaldi nomme Dumas, directeur des Beaux-Arts. Il s'occupera , notamment des fouilles de Pompéï.
Dumas fonde en Italie le journal franco-italien L'Indipendente qui paraîtra jusqu'en 1864.
Publication de Mémoires de Garibaldi, Une aventure d'amour, Le Père Gigogne, La Marquise d'Escoman.

1861 : Publication de Une nuit à Florence sous Alexandre de Médicis, Les Morts vont vite, Bric à Brac.

1863 : Publication de La Princesse Flora, La San-Felice, La Boule de neige

1864 : En avril Dumas rentre à Paris.


1865 : Dumas entame une série de conférences en France et à l'étranger.

1866 : Dumas voyage en Italie.
Premier Numéro de la nouvelle série du journal Le Mousquetaire.

1867 : Dumas se fait photographier avec sa dernière maîtresse Adah Isaacs Menken, sur ses genoux. Cette photo du vieil écrivain embrassé par l'une de ses maîtresses provoque un scandale et lui ferme les portes de l'Académie française.
Publication de : Les Blancs et les Bleus, Les Hommes de fer

1868 : Publication de : La terreur prussienne, souvenirs dramatiques
Dumas lance un nouveau journal, Dartagnan, qui ne paraîtra que quelques mois
Mort en octobre de Catherine Labay, la mère d'Alexandre Dumas Fils.

1869 : Durant l'été Dumas séjourne en Bretagne, il travaille à son Dictionnaire de cuisine

1870 : Voyage dans le Midi de la France et en Espagne.
Après un accident vasculaire en septembre, qui le laisse à demi-paralysé, Dumas s'installe dans la villa de son fils à Puys, près de Dieppe. Il y meurt le 5 décembre.

1871-1873: Publication posthume de Le Grand Dictionnaire de cuisine, Le docteur mystérieux, La fille du marquis ,Le Prince des Voleurs, Robin Hood le Proscrit, L'Ile de feu ...

BIBLIOGRAPHIE


[ Auto-édition: éditer un livre ] [ LibrisZone ]

© Jouve 2004 - Charte LibrisZone.com - Conditions generales d'accès